La grogne monte dans l’Université de Toulouse

Après les IUT, la grogne monte dans les Universités de Toulouse. L’Université Paul Sabatier – Toulouse 3 a voté jeudi, à l’unanimité, lors d’une réunion exceptionnelle une motion en réponse au projet de décret du Ministère de l’enseignement et de la recherche.

Ce décret vise à réformer le statut des enseignants-chercheurs.

L’Université de “sciences dures” s’inquiète et demande la suspension de ce projet.

Par ailleurs, les lycéens manifestaient jeudi dans les rues de Toulouse. S’ils n’étaient pas aussi nombreux qu’à l’automne 2008, leur détermination reste forte.

Les lycéens protestent contre le projet de réforme du lycée présenté par le ministre Darcos. Si ce dernier a annoncé prendre plus de temps pour expliquer, les lycéens n’en demeurent pas moins mécontents et vigilants.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.