Handicapés : Lemorton critique la politique de Sarkozy

martin-lemorton-aubry.jpgLa députée socialiste de Toulouse Catherine Lemorton a décidé d’alerter l’opinion publique sur le contenu des nouvelles règles destinées aux handicapés.

Dans un communiqué de presse, la députée de Haute Garonne affirme “qu’alors que le 31 décembre 2008, Nicolas Sarkozy affirmait encore qu’il ne laisserait « pas les plus fragiles se débattre seuls dans les pires difficultés », Catherine Lemorton tient à souligner que depuis le 1er janvier 2009, le remboursement des frais de déplacement pour les personnes handicapées est désormais plafonné à 12 000 euros pour cinq ans, soit 200 euros par mois.”

Jusqu’à présent prises en charge par l’Assurance-maladie, ces dépenses sont aujourd’hui intégrées dans la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), nouvellement créée et chargée d’assumer les besoins en aide humaine et technique des personnes handicapées.

Catherine Lemorton dit s’inquièter doublement : “non seulement du retard dans l’application de la loi prévoyant la prise en charge des frais par la PCH ; mais encore de la charge financière énorme que devront aujourd’hui assurer les familles déjà touchées moralement par le problème du handicap, quand on sait que pour certaines d’entre elles, les seuls frais de taxi peuvent dépasser les 1000 euros.

Pour la députée socialiste proche de la première secrétaire du PS Martin Aubry, “cette mesure au combien pénalisante voire discriminatoire, pose de nouveau le problème de l’accès aux soins pour tous et s’éloigne de l’esprit de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances des personnes handicapées.

(photo Philippe Martin, Catherine Lemorton et Martine Aubry)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.