20 mois de prison pour les Proxénètes du Web

Ils organisaient les passes sur internet depuis un café web de Bucarest et donnaient ensuite rendez vous aux clients de leurs prostituées dans des hôtels de Toulouse, Marseille ou Strasbourg. Jugés aujourd’hui devant le Tribunal Correctionnel de Toulouse, les 4 jeunes roumains ont tous  écopé de prison ferme.

Attirés par la richesse de l’Europe occidentale, 3 jeunes roumains et leurs 3 compagnes avaient décidé d’utiliser un site internet pour racoler les clients et organiser les passes.

200 euros la passe pour une relation sexuelle d’une demi heure. Soit autant que le salaire moyen mensuel en Roumanie.

Malheureusement pour ces aventuriers, ils furent arrêtés en flagrant délit  en avril 2008 par la police toulousaine et les proxénètes présumés incarcérés à la Maison d’arrêt de Seuysses.

Si aucun des jeunes roumains n’étaient connu des services de police de leur pays, le procureur de la République a tenu à souligner la gravité des faits. “en pleine recrudescence” a précisé la jeune représentante du Ministère public” qui a requis pour les 3 proxénètes et une prostituée 3ans de prison.

Les 3 magistrats du siège ont décidé de condamner les 3 auteurs principaux à 20 mois de détention et la prostitué, absente à l’audience, qui s’occupait de répondre par mail aux rendez vous à 10 mois.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.