Attaque de la Synagogue de Toulouse : Fillon met en garde les extrémistes

Interrogé mardi après midi lors des questions au gouvernement, le Premier ministre François Fillon a tenu devant l’Assemblée nationale un discours de fermeté contre les auteurs de l’attaque contre la synagogue de Toulouse. Interpellé par un député sur le nouveau conflit israélo palestinien, François Fillon a mis en garde “les extrémistes” contre la volonté d’apporter sur le sol français le conflit du moyen orient.

Après avoir rappelé que la France “est au service de la paix et est l’ami d’Israël”  le premier ministre a d’abord affirmé qu’aucune solution viable ne serait obtenue par la force.

François Fillon a ensuite tenu à marteler que “La République n’acceptera pas les agissements de certains extrémistes”. Qui seront poursuivis “avec la plus sévère fermeté” a dit le premier ministre.

Sans préciser l’état d’avancée de l’enquête, le premier ministre a désigné comme auteurs de l’attaque de Toulouse “Ceux sont les mêmes qui n’acceptent pas que le monde arabe recherche la paix.”

“Nous ne permettront pas aux extrémistes de s’exprimer sur notre territoire en s’attaquant aux personnes ou aux lieux de cultes “juifs ou musulmans” a conclu François Fillon.

A Toulouse, à la mi journée, nulle mesure ostentatoire n’avait été prise à proximité de la synagogue située rue de la Colombette.

Le préfet de région Dominique Bur devait cependant s’entretenir avec le représentant de la communauté juive.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.