TGV à grande vitesse Paris-Toulouse : ça coince

Annoncée par le président de la République lors de la présentation de son plan de relance de l’économie, la construction des lignes TGV à grande vitesse patine dans sa mise en oeuvre. Pis encore le tronçon Bordeaux Toulouse n’apparaîtrait plus dans aucun schéma gouvernemental selon le président du Conseil régional Martin Malvy.

Contributeur à hauteur de plus de 400 millions d’euros, le conseil régional a donc demandé des explications au gouvernement.

Martin Malvy a ainsi écrit au ministre en charge des transports Dominique Bussereau pour lui faire part de son inquiétude et lui demander ” de lever toute ambiguïté sur le déroulé du chantier”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.