102 postes supprimés dans l’Académie de Toulouse

C’est en tout cas ce qu’annonce aujourd’hui le syndicat SNUI FSU majoritaire dans les rangs de l’éducation nationale. Elle serait la conséquence directe du Comité Technique Paritaire ministériel décidé pour l’académie de Toulouse.

Si cette annonce venait à être confirmée, elle pourrait entraîner “des difficultés supplémentaires” au quotidien. Première victimes de ce plan public de réduction d’effectifs : les étudiants et les RASED.

Les étudiants devraient donc constater une baisse des postes proposés par concours.

Quand aux personnels RASED -réseaux d’aides spécialisés aux élèves en difficultés- : 121 postes devraient être “réaffectés”. Un subterfuge pour le SNUI FSU qui estime que cette mesure a pour conséquence réelle de “supprimer les postes”.

Par ailleurs et alors que le ministère constate une hausse démographique sur le territoire de l’académie et affecte 40 postes supplémentaires dans les 8 département du Midi Pyrénées, 21 postes d’enseignants mis à disposition des associations devraient être supprimés.

Au total ce sont 102 emplois qui devraient donc disparaître dans la région.

Le syndicat appelle d’ores et déjà à une forte mobilisation pour le mois de janvier 2009.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.