Plan Sarkozy : ce qui va impacter dans la région

sarkozy-france3-airbus-power-8.JPGA écouter le discours du président Nicolas Sarkozy sur le plan anti crise de l’Etat français, plusieurs annonces pourraient impacter l’économie en Midi Pyrénées et à Toulouse.

Infrastructures, nouveaux rapports avec les collectivités locales ou aides spécifiques, 4 mesures annoncées devraient intéresser Toulouse et toute la région. Ses entreprises publiques et privés et ses collectivités locales.

Principale annonce,  la construction de nouvelles lignes à grande vitesse et ce “rapidement”.

A écouter le chef de l’Etat, la construction de la ligne TGV à grande vitesse Paris-Bordeaux-Toulouse pourrait donc être accélérée.

Ainsi Nicolas Sarkozy, qui souhaite “accélérer les investissements publics”, a annoncé vouloir construire rapidement 3 lignes TGV “en même temps” : 4 milliards devraient être affectés à toute une série de grands travaux d’infrastructure dans toute la France.

La région Midi Pyrénées et Toulouse devrait donc voir arriver le TGV à grande vitesse plus rapidement que prévu.

Plusieurs axes routiers et d’autres lignes SNCF pourraient également être modernisées.

Universités et laboratoires de recherche sont compris dans le plan Sarkozy “pour faire face à la crise et moderniser la France”.

Par ailleurs, les collectivités locales sont invités à contracter avec l’Etat.

En pratique le chef de l’Etat a annoncé vouloir régler les dettes que l’Etat doit aux collectivités locales, mairies, conseils généraux ou conseils régionaux.
En contrepartie Nicolas Sarkozy va demander aux collectivités locales une augmentation des investissements de leur part.

Quand aux entreprises elles devraient bénéficier d’une série d’aides destinées à l’innovation et à l’embauche. Parmi les principales mesures annoncées : 1) relèvement des seuils des marchés publics de gré à gré à 20 000 euros 2) Remboursement immédiat du crédit d’impôt recherche, de la TVA et des excédents d’impôts sur les sociétés 3) Assouplissement du Code de l’Urbanisme 4) Exonération des charges patronales pour les PME de moins de 10 salariés pour l’embauche d’un nouveau salarié au SMIC.

Enfin le chef de l’Etat annonce vouloir construire de nombreux logements sociaux : 70 000 dans toute la France. Qu’en sera t il à Toulouse ?

Les allocataires du RMI puis du RSA auront droit à une prime supplémentaire de 200 euros.

Reste à constater la mise en oeuvre de ces promesses et leur réalisation équilibrée sur l’ensemble du territoire et plus particulièrement en Midi Pyrénées et à Toulouse.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.