Prud’homales, les employeurs de l’économie sociale veulent créer la surprise

elections-prudhommes.JPGPetit syndicat aux côtés du Medef ou de la CGPME, le syndicat des employeurs de l’économie sociale et solidaire veut créer la surprise le mercredi 3 décembre lors des élections prudhommales. 

Présent dans toute la France, cette association patronale briguera également les suffrages à Toulouse. Il s’agit, selon cette association d’employeurs d’ “avoir des élus” comme “gage d’avoir des juges qui rendront leurs avis en tenant compte des intérêts et spécificités des associations, coopératives, mutuelles et fondations”.

Le secteur de l’économie sociale et solidaire est en effet en pleine extension. Il représente dans la ville rose quelques 36 000 emplois. Ce qui en fait le 2e employeur économique de Toulouse !

Une force réelle que le syndicat des employeurs de l’économie sociale et solidaire veut  mettre à profit pour porter des “valeurs opposées à celles du Medef” précise Laurent Canova, directeur du Club de Prévention de Toulouse Est (ASETE) et candidat sur la liste des élections prudh’omales au titre des employeurs de l’économie sociale et solidaire.

“Sur le tribunal des prud’hommes de Toulouse, dans le collège employeurs et la section activités diverses, il n’y a que deux listes: le MEDEF et nous, étant entendu qu’il est clairement affiché que nous souhaitons marquer notre différence d’employeurs et donc que le MEDEF est notre adversaire” précise encore cet aspirant magistrat.

Alors ce syndicat différent obtiendra t il plus d’élus que le Medef ? Réponse mercredi soir ou jeudi matin.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.