Le Stade Toulousain corrige Bayonne 32 à 11

Match sérieux et appliqué de la part des joueurs toulousains qui affrontaient vendredi soir leur dauphin Biarritz. Sur la pelouse du stade Ernest Wallon, les rouge et noir décidément “au dessus de la mêlée” ont renvoyé leurs dauphins basques à leurs chères études. En plein confiance avec des stats impressionnantes, les co équipiers de Rémi Martin et Pépito Elhorga sont tombés sur plus forts qu’eux. Le match avec un Michalak en forme.

Les rouge et noir ont su répondre présents sur les points forts des gaillards basques. En mêlée et dans les impacts, les toulousains, à domicile, ont pris l’ascendant dès le début du match.

C’est un Clément Poitrenaud, de retour en forme internationale qui a d’abord allumé la première mèche en passant l’embut dès la 36e minute. Entre temps, Michalak désormais réhabitué aux dimensions du Stade Ernest Wallon avait allègrement passé  4 pénalités.

A la mi temps les joueurs de Guy Novès mènent par un singlant 17 à 3.

De retour des vestiaires, Michalak cible une nouvelle fois les poteaux bayonnais avec succès. Byron Kelleher enfonce le clou avec un nouvel essai dès la 63e minute tandis que Lhande sauve l’honneur pour Bayonne.

Malgré l’essai de Lacombe dans les dernières minutes de jeu, le Stade Toulousain laisse échapper le point du bonus offensif.

Score final 32 à 11. Le Stade Toulousain corrige un outsider sérieux et conforte sa première place au classement provisoir du top 14.

Au prochain match le 20 décembre, Toulouse recevra  Mont de Marsan. Entre temps programme spécial Coupe d’Europe.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.