Municipales de l’Union, Père affrontera Beyney

Après annulation du scrutin du printemps par le Tribunal Administratif de Toulouse, les nouvelles élections sur la commune de l’Union se tiendront les 30 novembre (1er tour) et 7 décembre (2ème tour) prochains. Deux candidats se d’ores et déjà déclarés. Marc Père conduira la liste “L’Union pour tous” -Divers Gauche- , tandis que le maire sortant Georges Beyney essaiera de briguer un nouveau mandat à la tête de la liste “l’Union pour vous” -Divers Droite-.

Les deux candidats ont officiellement  déposé leurs listes à la Préfecture de Haute Garonne.

Par jugement du 9 septembre 2008, le tribunal administratif de Toulouse avait en effet, annulé les opérations électorales du 9 mars 2008 dans la commune de l’Union.

Cette annulation étant devenue définitive, le préfet de la région-Midi Pyrénées, préfet de la Haute-Garonne, Dominique Bur a institué une délégation spéciale de 3 personnes, par arrêté préfectoral du 21 octobre 2008 en charge de gérér les affaires de la commune de l’Union jusqu’à la désignation d’un nouveau conseil municipal.

Un militaire retraité, un ancien de la préfectorale, et un magistrat de la cour des comptes vont prendre les reines de la municipalité de l’Union dans la banlieue de Toulouse. Le Tribunal Administratif de Toulouse avait décidé d’annuler les élections municipales de mars 2008. Les magistrats avaient en effet retenu le recours introduit par Patrice Etave, alors secrétaire de la section socialiste unionaise, pour, notamment, “usage abusif du journal municipal lors de la campagne électorale” par le maire Georges Beyney (div.d).


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.