L’écrivain toulousain Tristan Garcia reçoit le Prix Flore

tristan-garcia-prix-flore.JPGPour son premier roman “la meilleure part des hommes” , l’écrivain et philosophe toulousain Tristan Garcia frappe fort en remportant le prestigieux prix Flore 2008.

Publié par Gallimard, et roman remarqué de cette rentrée littéraire, “la meilleure part des hommes” revient sur un sujet brulant : le sida et l’homosexualité.

Le prix lui a été attribué à l’unanimité.

Doctorant en philosophie,  Tristan Garcia est né à Toulouse en 1981.

Le président de la Région Midi-Pyrénées Martin Malvy lui a adressé ses félicitations « Le Prix de Flore est une reconnaissance de son travail par les professionnels, c’est très important pour une première œuvre », a souligné Martin Malvy. « Même si Tristan Garcia était déjà consacré par les lecteurs. Il y a quelque chose de rare dans ce premier roman. Le jury aura sans nul doute apprécié le défi relevé par ce jeune écrivain toulousain de 27 ans. » Martin Malvy salue « le pari lancé par Tristan Garcia de ressusciter une époque récente que l’auteur n’a pas connu en tant qu’adulte. Pari relevé avec talent par cette évocation très juste des années 80-90, les terribles années Sida vécues par la communauté homosexuelle. »

Le Président du Conseil régional de Midi-Pyrénées aura l’occasion de féliciter de vive voix le romancier toulousain, invité du Salon du Livre « Vivons livres ! » qui se tiendra à Toulouse les 15 et 16 novembre prochains au Centre de Congrès Pierre-Baudis.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.