Categories: Economies Toulouse

Le comité de suivi du financement de l’économie locale mis en place à Toulouse

Menace de Nationalisation des banques et risque de mise sous tutelle de leurs organes dirigeants. Le premier ministre François Fillon a émis un message clair aux banquiers français. En contrepartie de l’aide accordée sur les deniers publics aux banques françaises, le gouvernement veut que les organismes de crédit jouent, effectivement, leur rôle d’argentier du tissus économique local.

Vérifier que les entreprises ne prennent pas l’eau faute de crédit bancaire

Dans son discours aux préfets et aux trésoriers payeurs généraux du 30 octobre 2008, le Président de la République avait tenu à affirmé le rôle de l’Etat dans la gestion de la crise économique que connaît actuellement la France.

Le discours s’est traduit pas la mise en place d’un comité de suivi du financement de l’économie au niveau régional et départemental. Moyen d’information au service du gouvernement.

Dans ce contexte et afin de garantir la bonne circulation de l’information et le respect des engagements pris au niveau national, les préfets de région ont été invités par le Premier ministre à mettre en place un dispositif de suivi du financement de l’économie au niveau régional et départemental.

Ce dispositif devra dixit la préfecture de Haute Garonne “être en mesure d’informer les acteurs économiques locaux des mesures prises et de leurs objectifs, d’effectuer un diagnostic de la situation locale et en particulier du rétablissement d’un fonctionnement normal du marché du crédit aux entreprises, de décliner au niveau local et de suivre de manière précise et régulière les engagements nationaux pris par les banques.”

Bref de vérifier que les entreprises ne prennent pas l’eau faute de crédits bancaires.

La réunion d’installation de la commission départementale présidée par le préfet de région Dominique Bur,  se tiendra le 6 novembre, à la Préfecture de région.

Participeront à ces travaux les représentants locaux des banques, les chambres consulaires, les représentants des chefs d’entreprises et les institutions ou services de l’Etat en lien avec l’économie (Banque de France, TPG, tribunal de commerce, OSEO, direction du travail, DRIRE).

Le dispositif devrait ensuite être prolongé dans chaque département de la région.


Partager

Articles Récents

Saisie record de cannabis à Nîmes

Le 1er novembre 2019 vers 02h30, les agents de la brigade des douanes de Nîmes en contrôle sur l’autoroute A9…

8 novembre 2019

La cote de confiance de Macron et Philippe en baisse

La confiance accordée au président de la République et au Premier ministre connaît une baisse de 5 points, selon un…

8 novembre 2019

Retraites, la clause du “grand père” fait polémique

Réforme des retraites. La « clause du grand-père » crée des remous au sein du gouvernement Le haut-commissaire aux retraites,…

8 novembre 2019

Toulouse, opérée pour avoir avalé une pince à épiler

Une femme avale une pince à épiler... qui se retrouve dans ses bronches ! Dimanche dernier, une jeune femme a…

8 novembre 2019

Bleuet de France, la campagne de dons est lancée

L’Œuvre nationale du Bleuet de France lance sa nouvelle campagne de dons. Du 4 au 13 novembre 2019, partout en France,…

8 novembre 2019

Premières neiges à 1000 mètres sur les Pyrénées

La limité pluie neige va encore s'abaisser dans la nuit de jeudi à vendredi. La neige est déjà tombée en…

7 novembre 2019