Les news essentielles de la semaine à Toulouse

news-toulouse-octobre-3.JPGMauvais temps sur le bassin d’emploi toulousain. Plusieurs plans sociaux et des menaces sur plusieurs professions.

Premiers effets de la crise économique

Les premiers effets de la crise économique se font sentir à Toulouse. Cette semaine, c’est l’annonce de la fermeture de l’entreprise spécialisée dans l’électronique Molex à Villemur sur Tarn  qui devrait laisser quelques 283 salariés dans l’incertitude.

Incertitude pour les professions judiciaires victimes de la politique de la Garde des sceaux et ministre de la Justice Rachida Dati. Pas moins de deux manifestations dans la semaine : l’une des magistrats et l’autre des salariés  des Avoués toulousains. Là aussi il y a crainte de pertes d’emplois.

Autre conflit sociale : Météo France. Les représentants syndicaux sont cette semaine monté à Paris pour une réunion avec le représentant du ministre de tutelle Jean Louis Borloo et la direction de l’établissement. Les propositions du Ministre, soumisesvendredi  au vote des salariés ont entraîné la levée du blocage du site météo france toulouse et mis fin à la grève.

Des réductions d’effectifs ou des baisses de cadences seraient également annoncées chez Milan Presse -groupe Bayard- qui, selon nos informations, se séparerait de quelques pigistes et rationnaliserait plusieurs titres de son catalogue. A suivre donc.

Delanoë, Aubry et Schivardi 

Dans ce contexte, la venue à Toulouse des ténors de la Gauche prenait un sens tout particulier. C’est d’abord Martine Aubry, en tournée pour le 75e congrès du parti socialiste qui a profité de son passage dans la ville rose pour critiquer le plan Hôpital de Roselyne Bachelot. 

Candidat à l’élection présidentielle 2007, Gérard Schivardi, du Parti Ouvrier Indépendant  est venu soutenir les grévistes de Météo France et rencontrer les membres toulousains du nouveau parti d’extrême Gauche. 

Le maire de Paris Bertrand Delanoë était lui vendredi à Toulouse. Accompagné de Pierre Cohen et de Cécile Ha Min Tu -proche de Pierre Moscovici-, le maire de Paris a présenté toute sa détermination dans le course à la succession de François Hollande. Aux centaines de militants réunis pour l’occasion à Tournefeuille, le ténor socialiste  a exprimé sa volonté de faire du parti socialiste un parti résolument tourné vers l’avenir.

Dans ce contexte de crise, il faut également retenir la nommination par le Préfet d’une équipe  d’expérience pour diriger l’administration de la ville de l’Union jusqu’au prochaines élections municipales.

Autres faits politiques à retenir : la séance budgétaire du Conseil général de Haute Garonne qui a notamment voté une baisse des tarifs sur le réseau de Bus Arc en Ciel.

Et l’ouverture de la nouvelle ligne SNCF Toulouse-Colomiers.

Quelques raisons de se réjouir à Toulouse

Deux nouvelles boutiques ont ouvert cette semaine à Toulouse. Les marques Pardon (habillement) et Nature et Découverte (loisirs) ont confiance en la reprise économique.

Idem pour le nouveau centre commercial Saint Orens qui accuille pour l’occasion de nombreux artistes.

A retenir également : la nommination du réalisateur Serge Moati à la tête du festival du film de Luchon.

L’annonce du concert de Lorie dans la ville rose le 29 novembre prochain.

Enfin l’artiste toulousain Serge Pey expose dans le monumental site de la préhistoire à Niaux en Ariège.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.