Deux manifestations contre Rachida Dati à Toulouse

mani-anti-rachida-dati-toulouse-oct-2008.JPGUne centaine de magistrats en matinée, une centaines de salariés des études d’avoués l’après midi. Les réformes de la garde des sceaux passent décidément mal à Toulouse comme dans le reste de la France.

Après les manifestations de protestation contre les fermetures de certains tribunaux, les magistrats toulousains sont descendus une nouvelle fois sur les marches du Palais de Justice à l’appel de leurs 3 principales organisations syndicales.

A Toulouse comme dans toute la France, les “robes noires” protestent en effet contre “les attaques successives” de la garde des sceaux et ministre de la Justice, Rachida Dati. Les juges craignent notamment une reprise en main de la justice par le gouvernement et pointent “un danger pour la démocratie”.

Dans l’après midi, ce sont les salariés des études d’avoués qui manifestaient devant la Cours d’appel de Toulouse.

Menacée depuis la publication du rapport Attali, la profession d’avoué devrait disparaître l’année prochaine. Une décision “politique et irrévocable” selon Rachida Dati.

Selon les manifestantes ce sont quelques 47 salariés qui seraient menacés à Toulouse par la disparition de la profession.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.