Les 3 hommes pour diriger la ville de l’Union installés mardi

Un militaire retraité, un ancien de la préfectorale, et un magistrat de la cour des comptes vont prendre les reines de la municipalité de l’Union dans la banlieue de Toulouse. Le Tribunal Administratif de Toulouse avait décidé d’annuler les élections municipales de mars 2008. Les magistrats avaient en effet retenu le recours introduit par Patrice Etave, alors secrétaire de la section socialiste unionaise, pour, notamment, “usage abusif du journal municipal lors de la campagne électorale” par le maire Georges Beyney (div.d).

Les unionais devraient ainsi revoter fin 2008 / début 2009 pour désigner un nouveau Conseil municipal.

Par transition, une délégation de 3 personnes a été désignée par arrêté du Préfet Dominique Bur.
Problème : malgré la loi sur la parité, nulle femme désignée par l’arrêté préfectoral du 21 octobre pour assurer la gestion municipale de la ville de l’Union jusqu’à l’élection d’un nouveau Conseil municipal.

Quoiqu’il en soit cette délégation sera installée mardi soir à 17h30 par Monsieur Patrick Crézé
Secrétaire Général de la Préfecture dans les locaux de la mairie.

Les trois personnes sont :

Jean-Pierre Donze, 63 ans, conseiller à la Chambre régionale des Comptes en retraite

Régis Bonnes, 61 ans, cadre de Préfecture en retraite

et Raymond Lefeuvre , 57 ans, St Cyrien, officier de carrière , en retraite

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.