Précarité : Toulouse manque de places d’hébergement

travailleurs-sociaux-manif.jpgLes travailleurs sociaux ont une nouvelle fois manifesté jeudi pour protester contre la fermeture des deux structures d’hébergement situées Rue des 36 Ponts dans le quartier Saint Michel et à l’Hôtel Dieu. Les 35 hommes en situation de très grande précarité qui y étaient hébergés “ont été renvoyés à la rue” précisent les travailleurs sociaux.

Sur ces 35 citoyens “très vulnérables, malades et fagiles” seuls 9 ont pu bénéficier d’une place d’hebergement dans une autre structure.

Les 26 autres ont déjà passé deux nuits à la rue faute de places

Les manifestants invoquent la dignité de ces personnes humaines  et réclament une prise en charge rapide et adaptée.

A LIRE AUSSI :

>> Les indigents accueillis toute l’année à Toulouse ? 

>> Comment la crise financière va débouler à Toulouse

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.