Parité malmenée dans les entreprises de Haute Garonne

toulouse-femme-chef-dentreprise.JPG8,8 % des sondés estiment qu’il peut y avoir un inconvénient à recruter une femme ! L’enquête réalisée par le cabinet Pouey sur les femmes et l’entreprise montre le long chemin à parcourir vers l’égalité professionnelle.

Grossesse et temps partiel

Selon cette, enquête seules 17,5 % des entreprises du département de Haute Garonne sont dirigées par des femmes.

Et seules 8,8 % des entreprises feraient  l’objet d’une direction bicéphale et paritaire.

Globalement ces statistiques seraient, dixit le sondeur, inférieures à la moyenne nationale!

Ces élèments sont cependant à nuancer par secteur d’activités.

Les professions libérales, dans le monde judiciaire par exemple, sont très féminisées. La proportions de nouvelles avocates à Toulouse comme dans toute la france est bien plus élevé que celui de leurs homologues masculins.

Paradoxe, l’étude montre qu’au sein de 86 % des entreprise les femmes occupent des “postes de responsabilité”. Les pôles Finance Comptabilité regroupent les plus gros bataillons. Les femmes y sont majortaires avec une représentation statistique de  63,3 %. Dans le Management ou les Ressources Humaines, la proportion d’hommes et de femmes est équilibrée. Elles ne représentant que 26,5 % des effectifs dans le secteur commercial.

Enfin, 8,8 % des sondés estiment qu’il peut y avoir un inconvénient à recruter une femme : en cause le congés maternité et le temps partiel !

Il est à noter qu’une majorité d’entrepreneurs sondés estiment ne pas avoir constaté de changement en la matière dans les dernières années.

Des statistiques plus faibles que la moyenne nationale indique l’agence Pouey.

A LIRE AUSSI :

>> La caravane des femmes de passage à Toulouse

>> La députée de Toulouse Catherine Lemorton répond à la ministre Roselyne Bachelot

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.