Des salariés CGT accusent Airbus d’exercer des pressions et des intimidations

airbus-usine.JPGC’est une nouvelle escalade dans le rapport de force qui oppose Airbus à ses salariés CGT dans l’application du plan Power 8. Ces derniers, dans un tract diffusé sur le site internet des salariés CGT-Airbus, accusent mardi la direction de l’avionneur “d’exercer une pression sur tous les personnels des services du BE pointe avant,afin d’intimider les salariés concernés par la filialisation, ainsi que ceux qui s’en sont portés solidaires.”

Selon la CGT, plusieurs salariés auraient été “inquiétés” par la Direction pour de simples
transferts d’e-mails au sujet de la filialisation au sein de la nouvelle entité Aérolia. Toujours selon les représentants du syndicat dirigée par Bernard Thibault, les salariés auraient “été convoqués par la direction des Ressources Humaines Airbus-France ou par leur hiérarchie.”
Et ce pour imposer “en force” un passage dans la nouvelle filiale d’Airbus.

A LIRE AUSSI :

>> Comment Airbus souffle le chaud et le froid sur ses activités

>>Le plan Power 8 + salué en bourse, critiqué à Toulouse

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.