Les socialistes soutiennent les grévistes de Castanet

greve-municipale-castanet-tolosan.JPGLe parti socialiste de Haute Garonne a décidé de politiser  la grève des fonctionnaires municipaux de Castanet Tolosan.

En lutte contre la volonté du Maire Arnaud Lafon de remettre à plat les accords  sur le temps de travail, les salariés municipaux ont décidé d’un arrêt du travail.

Ils sont désormais soutenus par le parti socialiste et la leader de l’opposition municipale à Castanet Cécile Payan. Réuni en Conseil fédéral, le parti socialiste a décidé de faire de ce mouvement social un exemple de “le politique sarkozyste” dans les collectivités territoriales.  Et montrer ainsi “leur attachement au partage du temps de travail et aux 35 heures”.

Vendredi,  5 parlementaires socialistes ont fait le déplacement à Castanet. Bertrand Auban, Jean Jacques Mirassou,  Pierre Cohen, Kader Arif et Martine Martinel  sont allés apporter leur soutien aux grévistes.

De nouvelles actions étaient annoncées pour le week end.

Interrogé par la presse locale, le maire Arnaud Lafon a convenu que la ville était au bord de l’asphyxie.

A LIRE AUSSI :

>> les postiers toulousains mobilisés contre la privatisation de la Poste

>> Inquiétudes chez les salariés d’Airbus

liens  sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.