Le Musée des Abattoirs de Toulouse renonce au Beau !

gygi-494x278.jpgA partir de vendredi et jusqu’au 19 octobre, le Musée des Abattoirs de Toulouse accueille des oeuvres choisies en partenariat avec le festival du Printemps de Septembre.

Intitulée “Souvenirs de la vie moderne” la nouvelle exposition rassemble aux Abattoirs plusieurs artistes qui puisent encore l’essentiel de leurs arguments “visuels dans l’esthétique moderniste”.

Inspirés par le design des années 70 et la Bande dessinées (Schuiten et Peeters) les artistes font du Beau d’aujourd’hui, un simple “souvenir”. Une abolition ! Principal auteur de cet outrage : le peintre Suisse Fabrice Gygi. L’artiste inspiré par “la violence et la terreur sécuritaire du monde contemporain” représentera son pays lors de la prochaine Biennale de Venise. Une référence et une approche particulièrement politique. (Voir la Photo de Une)

Parmi les autres artistes exposés : Vincent Lamouroux, Philippe Decrauzat, John M Armleder, Alain Bublex, Mark Lewis, Jens Haanings

Schocking ? Éléments de réponse avec 3 des oeuvres exposées :

decrauzat-494x250.jpg

armleder-494x275.jpg

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.