Forte mobilisation des Postiers Toulousains

greve-poste-toulouse.jpg40 à 50 % de grévistes attendus par les syndicats de la Poste à Toulouse, centres de tris et bureaux de poste y compris pour protester contre le projet de transformation du groupe la Poste en Société Anonyme.

Ils étaient plusieurs centaines à manifester mardi matin devant le bureau de Poste de la RP à côté du Capitole.

A l’appel de l’ensemble des syndicats CFDT, CGT, FO et SUD, les postiers protestent contre la volonté du gouvernement et du directeur de la Poste de transformer l’établissement en société anonyme.

Pour le secrétaire adjoint de FO Patrick Nolde, la privatisation en Société Anonyme de la Poste sera nécéssairement synonime  “de rentabilité avec comme perspective : une rationalisation de l’outil de travail et des missions de Service Public, et au delà un risque d’éclatement de la présence postale sur le territoire”. Le représentant de Force Ouvrière souligne au passage que ce projet a été présenté en “plein été, sans concertation et sans dialogue social”.

Constat similaire du côté de la CGT. Bernard Romeuf représentant CGT de la Poste estime qu’un débat public doit ête engagé. Car, selon ce postier CGT “le triptyque gagnant Postiers-Usagers-Politiques peut faire plier le gouvernement. A la CGT d’autres actions, notamment auprès du public sont envisagées.

Plusieurs élus locaux socialistes et communistes étaient présents parmi les manifestants. Aux côtés de François Briançon, Claude Calestroupat et Jean Louis Llorca avaient sorti leurs écharpes tricolores pour l’occasion.

Les postiers grévistes terminent leur manifestation par une marche vers le Palais National pour remettre une pétition au Préfet.

A LIRE AUSSI :

>> 30 000 toulousains manifestent contre la politique économique et sociale du gouvernement Fillon-Sarkozy

>> Manifestation unitaire pour le 1 mai

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.