Retour officiel de la police de proximité à Toulouse

police-place-occitane.JPGLes termes ont changé mais les missions sont semblables. Il ne s’agit plus de “police de proximité” mais “d’unités territoriales de quartiers” ou UTQ. Ces Unités ont été officiellement installées en Haute Garonne et à Toulouse, vendredi matin par le Préfet de Région Dominique Bur, le directeur départemental de la sécurité publique et le procureur de la république de Toulouse.

Les missions des UTQ ressemblent fort à celles dévolues dans les années 90 à la police de proximité. Il s’agit selon le ministère de l’intérieur de “lutter contre l’économie souterraine issue du trafic de stupéfiant et rétablir un lien de confiance entre la police et la population“.

Renseignement et prévention. Dialectique vivement critiquée en son temps par un certain Nicolas Sarkozy alors ministre de l’intérieur.

Les toulousains se souviennent notamment du déplacement de l’actuel hôte de l’Elysée, de la place Boveau aux quartiers du Mirail à Toulouse pour tancer, devant les caméras de télévision, Jean Pierre Havrin alors chef de la police et désormais adjoint au maire en charge de la sécurité, de la prévention et de la police municipale.


Sarkozy tance le chef de la police toulousaine

A LIRE AUSSI :

>> Pas de pistolet Taser pour les policiers municipaux toulousains

>> la police nationale recrute en Haute Garonne


liens sponsorisés


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.