Malvy accuse Darcos de faire une Ecole au rabais

malvy-rentree-2008.jpgA la veille de la rentrée scolaire 2008, le président socialiste de la région Midi Pyrénées Martin Malvy a accusé le gouvernement de préparer “une école au rabais”en obligeant notamment  les élèves à “travailler moins pour apprendre moins”.

Grave et inquiétant

S’appuyant sur les constats convergeants  des proviseurs de Midi Pyrénées, Martin Malvy a également dénoncé “une machine en train de se déglinguer” par les suppressions de postes et une nouvelle “fragilisation des français les plus fragiles. ”

Dans le collimateur du président de région : la baisse des heures de cours décidée par le ministre de l’éducation Xavier Darcos et les faibles crédits alloués par le gouvernement Sarkozy à l’éducation. Bien plus faibles que ceux des autres pays européens ou des Etats Unis.

Un tableau “Grave et inquiétant” lorsqu’on  met ces statistiques en perspectives avec celles des Etats membres de l’OCDE a tonné Martin Malvy qui dénonce même un “sacrifice de l’avenir de nos enfants et de la France.”

Le président de la région Midi Pyrénées, proche de Laurent Fabius, a sollennellement décidé de tirer la sonnette d’alarme en cette veille de rentrée.

A LIRE AUSSI :

>> Rentrée repoussée pour les lycéens de Galliéni à Toulouse

>> Lorsque les lycéens manifestaient pour protester contre les suppressions de postes

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.