RMI-RSA : Lemorton pointe les incohérences de Sarkozy

La députée de Haute Garonne a tenu a réagir aux propos du chef de l’Etat sur le sujet du Revenu de Solidarité Active, le RSA qui doit, à terme, aider les allocataires du Rmi à retrouver un emploi. “Au terme de plusieurs mois d’hésitations et de tergiversations, le pouvoir semble s’être résolu à généraliser le RSA dans le courant de l’année 2009. Cette annonce intervient sans la moindre évaluation préalable des expérimentations locales menées et dans un contexte d’explosion du nombre de travailleurs pauvres et précaires.” a précisé la députée socialiste de Toulouse.

Remise en cause du bouclier fiscal

“La sollicitation des revenus de placement et de patrimoine peut se justifier à une double condition : exonérer les épargnants les plus modestes et surtout remettre en cause le bouclier fiscal qui permettra aux plus favorisés d’échapper à cette nouvelle contribution.” a poursuivi Catherine Lemorton.

“L’incertitude pèse aussi sur l’avenir des finances locales ; aucune garantie pérenne n’est pour le moment donnée aux collectivités territoriales et en particulier aux départements, pourtant au cour du projet. Il conviendra, dès le débat parlementaire, de faire preuve de la plus extrême vigilance afin que ce dispositif n’entraîne pas une logique de pression sociale et salariale à la baisse.” a conclu la députée.

A LIRE AUSSI :

>> Pour Catherine Lemorton, le plan sécu de Christine Bachelot va amoindrir le pouvoir d’achat des français

>> Vers un déremboursement des frais d’optique ?

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.