Toulouse veut des espaces verts propices à la biodiversité

La mairie de Toulouse a décidé de mettre en place la gestion durable des espaces verts pour conserver et favoriser le développement de la biodiversité dans la ville. Le déploiement de la lutte biologique intégrée grâce aux coccinelles prédatrices des pucerons, l’optimisation des moyens énergétiques et des utilisations en eau, la mise en culture d’espèces et d’essences de plantes variées et adaptées aux conditions climatiques et urbaines en sont des exemples.

Oxygénation des eaux et dépollution

Ainsi sur les berges du Canal du Midi, l’herbe est haute, ” comme laissée à l’abandon ” ce ” non fauchage ” est souhaité pour favoriser la biodiversité.

“Non tondues”, explique la mairie de Toulouse “les plantes s’enchevêtrent et forment un écosystème des plus riches : des oiseaux viennent y faire leurs nids, de nombreux insectes s’en nourrissent et s’y reproduisent (les libellules en particulier), diverses variétés de grenouilles s’y installent. Autre avantage, elles jouent un rôle important dans le maintien des berges, l’oxygénation de l’eau et sa dépollution”.

Et côté gazon des jardins publics, le niveau de tonte est adapté à l’espace utilisé par exemple pour des jeux de balles par les enfants.

Les Espaces Verts de la mairie de Toulouse ont donc mis en place une gestion adaptée aux rythmes et aux cycles végétaux et interviennent chaque fois que nécessaire, pour contenir une végétation devenue luxuriante avant qu’elle ne devienne gênante.

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.