Categories: Economies Toulouse

Réforme des Armées, 1150 emplois supprimés à Toulouse

2 unités et notamment la base aérienne 101 de Francazal fermeront leurs portes dans la région toulousaine. L’incertitude plane encore sur 3 autres bases militaires. Plus de 1150 emplois supprimés Mauvaise surprise pour la région toulousaine. Dans le cadre de la restructuration des forces militaires françaises, l’agglomération perd plusieurs unités et ne profite en rien de la présence à Toulouse du prestigieux état major de la 11e Brigade Parachutiste. Ou de ses industries stratégiques.

Prévues par le président de la République et chef des armées Nicolas Sarkozy, les détails de la nouvelle carte militaire ont été annoncés hier par le Premier ministre François Fillon et son ministre des armées Hervé Morin.

Si les principales fermetures de sites touche l’Est et le centre de la France, l’agglomération toulousaine est durement touchée par la restructuration.

La Base Aérienne 101 de Francazal située sur la commune de Cugnaux sera fermée l’année prochaine. Un coup dur pour le sud de l’agglomération. 1074 emplois directs sont supprimés. Plusieurs centaines d’emplois indirects pourraient être menacés par voie de conséquence.

Deuxième mauvaise nouvelle, le Centre d’Essai en vol de la Direction Générale de l’Armement, la célèbre DGA, fermera ses portes à Toulouse en 2011. 175 ingénieurs et personnels sont victimes de la mesure.

En plus de ces 1150 suppressions d’emploi de fortes incertitudes touchent 4 autres unités dont le sort sera étudié dans les prochaines mois.

En premier lieu le 1e Régiment du Train Parachutiste (1er RTP) stationné sur la base aérienne de Francazal. Subira t il ou non le sort de la base de Francazal ? Sera t il supprimé ? Transféré ? Nulle réponse à ce jour sur le sort des centaines de paras du 1e RTP.

Autres unités dont le cas sera officiellement étudié dans le cadre de la restructuration du ministère de la défense : le 3e Régiment du Matériel de Muret (335 personnes). Le centre d’essais aéronautiques de Toulouse Balma (DGA 100 personnes). Le 4e Groupe logistique du Commissariat de l’Armée de Terre stationné à Toulouse 335 personnes.

A noter qu’un temps pressenti pour rejoindre les régiments du deuxième cercle de la brigade parchutiste, le prestigieux 13e Régiment Dragon Parachutiste -renseignement humain dans la profondeur- s’installera non dans la région toulousaine mais en Gironde.

Photo : Transall sur la base aérienne de Francazal (c) Christophe Cavaillès | Toulouse7.com

A LIRE AUSSI :

>> l’armée nouvelle composée de 90 bases défense

>> Les relations entre les armées et Nicolas Sarkozy sont tendues

liens sponsorisés

Partager

Articles Récents

Delga, Rabault et Cazeneuve demandent le retrait du projet de loi de réforme des retraites

Les ténors socialistes pointent un projet “vacillant” “brouillon” et qui “engendre la défiance”. Ils demandent…

5 février 2020

Ligue 1. Toulouse Strasbourg à quitte ou double

Le Toulouse Football Club accueille Strasbourg mercredi soir au stadium de Toulouse. Toulouse Strasbourg l'heure…

5 février 2020

Le GIGN intervient à la Mounède

Les gendarmes d'élite du GIGN ont été mobilisés mardi soir pour une intervention dans un…

5 février 2020

Braquage dans une boulangerie de Cugnaux

Un braquage a eu lieu mardi matin dans une boulangerie de Cugnaux située route de…

5 février 2020

France Angleterre avec 5 toulousains

5 joueurs du stade toulousain seront titulaires pour le premier match du tournoi des 6…

30 janvier 2020

22 morts de la grippe en France depuis le mois de novembre

22 personnes sont mortes en France de la grippe depuis l'arrivée de l'épidémie soit depuis…

29 janvier 2020

Ce site utilise des Coockies pour mesurer son audience et proposer une publicité ciblée. Vous pouvez accepter (ou non) et au passage vous abonner aux ALERTES et NEWSLETTER du site d'actualités Toulouse7.com