Drame de Carcassonne, 5 victimes encore hospitalisées

Des victimes touchées par balles réelles sur tir Famas par un sergent du 3e Régiment de Parachutiste d’Infanterie de Marine RPimA de Carcassonne lors des journées portes ouvertes, 5 sont encore hospitalisées. Elle le sont toutes à Toulouse dans les services de l’hôpital Purpan. Toutes les autres victimes sont sorties des structures hospitalières et bénéficient d’un soutien psychologique.

Parmi les victimes encore sous surveillance, le petit Gabriel 3ans, grièvement touché à la poitrine présente “une évolution favorable”.

Mickaël, 9ans, touché au genoux est toujours dans un état stationnaire.

Les 3 adultes encore hospitalisés sont dans des états satisfaisants à très satisfaisants.

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.