Galiléo : Malvy saisi un Commissaire Européen

Martin MALVY a rencontré aujourd’hui Janez POTOCNIK, commissaire européen à la recherche qui participait au Colloque organisé sur le thème de l’« Economie de la connaissance » au Centre de congrès Pierre Baudis. Les deux hommes ont évoqué deux sujets : l’avenir du secteur aéronautique et le dossier du gps européen Galiléo.

place de Toulouse consolidée

Sur la situation aéronautique Martin Malvy a regretté “que les procédures d’appels d’offres européens en matière de recherche et développement ne soient pas adaptées aux PME et qu’elles ne soient pas en mesure d’y répondre comme le font les grands groupes.”

A également été évoquée la place de Toulouse dans le programme Galileo qui devra être consolidée dans les prochaines années.

De son côté, Janez POTOCNIK a salué l’avancée de l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée et sa constitution en Groupement européen de coopération territoriale (GECT) qui sera officialisée très prochainement. Elle lui permettra, en tant qu’Eurorégion, de répondre aux appels d’offres proposés par la commission européenne.

Réseau NEREUS

Par ailleurs, Alain BENETEAU, vice-président de la Région Midi-Pyrénées en charge de la recherche, a été élu ce lundi 7 juillet, président du Réseau NEREUS, Réseau des Régions européennes utilisatrices des technologies spatiales.

Mis en place à l’initiative de la Région Midi-Pyrénées et de son président, Martin MALVY, ce Réseau vise à créer un espace de dialogue, d’échanges, de réflexions entre les régions et les acteurs de la politique spatiale en Europe, qu’il s’agisse des Etats Membres, de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), de la Commission européenne ou de l’industrie spatiale.

21 Régions de l’Union Européenne y adhérent.

Au travers du Réseau NEREUS, les Régions sont désormais représentées dans le processus décisionnel européen en matière de politique spatiale.

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.