Nouvelles destructions de parcelles OGM dans le Gers

surveillance-camera-parcelle-ogm-28-juin-2008.JPGL’opération commando a eu lieu dans la nuit de samedi et dimanche dernier sur la commune de Condom et Mauroux dans le Gers.

Ces parcelles faisaient partie des essais menés par les firmes Pioneer et Syngenta et Monsanto. Elles concernaient des variétés résistantes aux insectes et/ou tolérantes à un herbicide.

Michel Barnier, ministre de l’agriculture et de la pêche, et Valérie Pécresse, ministre
de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ont vivement réagi à ce fauchage. Les deux ministres ont condamné “avec la plus grande fermeté ces actes contraires à l’Etat de droit et au principe du respect de la propriété privée.

Pour les deux ministres -Jean Louis Borloo ne s’est pas exprimé-, “ces destructions d’essais, qui visaient à tester de nouveaux OGM, affaiblissent de manière irresponsable notre capacité de recherche”. Photo (c) Fotolia.com

A LIRE : les faucheurs volontaires en procès à Toulouse

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.