L’artiste toulousain Cantero inspiré par les parkings

Jean Stephane Cantero vogue entre Toulouse, Paris et New York. Toujours en quête d’un instant à saisir. Il offrira une nouvelle exposition aux toulousains en décembre prochain à la galerie Photon. En attendant il propose aux internautes sa dernière série Noir et Blanc consacrée aux parkings toulousains.

La série peut être vue sur son Myspace en re-écoutant Paolo Conte.

Les clichés pointent les lignes, parfois courbes, le plus souvent droites et contraintes. Comme des directions, des lignes de vie imposées aux véhicules, à leurs conducteurs.

“En plus du travail sur la lumière j’ai également travaillé sur les effets de matière et d’espace” précise, modeste l’artiste. Remarquable.

Liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.