Avec Baudis, l’UMP repasse à l’offensive

dominique-baudis-ump31.jpgPatrick Devedjian est venu en personne faire le ménage dans la fédération UMP de Haut Garonne.

Et pour rebondir après la série de défaites subies par la droite toulousaine, le parti du président Nicolas Sarkozy a décidé de sortir l’artillerie lourde en la personne de Dominique Baudis. L’ancien maire de Toulouse, l’ancien président du Conseil Régional Midi Pyrénées, l’ancien député, journaliste, président du CSA, est propulsé à la tête de l’appareil haut Garonnais. Et ce afin, comme le souligne Jean Louis Chavaillon président de l’Apré, de préparer le futures élections internes de l’UMP en novembre 2008.

Christian Raynal et Roger Atsarias restent dans l’organigramme de l’UMP31.

Avec deux perspectives : les élections européennes et surtout les futures régionales.

Du passé table rase, l’UMP 31 a également inauguré son nouveau site internet et prépare une série de débats pour le mois de juin.

La période Douste-Blazy, Moudenc est définitivement terminée

A LIRE : la droite toulousaine se réorganise sur Facebook

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.