Airbus une nouvelle fois dans la tourmente

airbus-propre-economique.JPGChaud et froid. D’un côté le rebond du Dollar face à l’Euro, de l’autre, l’application du plan social Power8.

Mais c’est surtout la réorganisation d’Airbus Industries qui aujourd’hui pose de nouvelles interrogations. Malgré de longues négociations, Airbus ne cédera pas ses usines de Méaulte et Saint-Nazaire à l’autre constructeur aéronautique toulousaine Latécoère.

Selon les journaux économiques, les négociations auraient achoppées, sur les clauses contractuelles d’indexation de la parité Euro-Dollars.

Airbus Industries aurait abandonné l’idée d’un cession rapide de ses sites pour “les filialiser” avant de trouver de nouveaux cessionnaires. (photo Service presse Airbus SAS 2008)

Le dossier Airbus : Martin Malvy interroge Louis Gallois sur l’application de Power 8 | Airbus accuse une perte de 446 millions d’euros | Airbus prévoir une forte croissance du marché dans les 20 ans avenir

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.