TFC-PSG le match nul de la peur

Rien n’a changé à l’issue de cette journée de championnat. Alors qu’il ne reste que deux matchs à disputer, Toulouse, Lens et Paris restent au coude à coude en queue de championnat. Les trois clubs à 39 points et différence de buts auront à lutter pour le maintien jusqu’à la dernière journée de championnat. Dans ce contexte, le match TFC-PSG avait un goût de “match de la mort”. Ou malheur au vaincu.

Ressources morales pour égaliser à la dernière minute

Le match : après un départ en faveur des parisiens de Paul Leguen, les toulousains ont su attendre pour développer leur jeu et se créer des occasions. Et ce fut une légère domination de l’équipe dirigée par Eli Baup. Jusqu’à l’étincelle de l’éternel Pauleta qui par un geste de grande classe réussit à se démarquer pour glisser un ballon à Mendy qui marque. Coup de tonnerre à la 63e dans un Stadium tout acquis aux toulousains.

Un nouveau hold up à la Bordelaise ? Les toulousains ont su trouver les ressources nécessaires pour éviter le pire et se maintenir dans la course à la relégation en ligue 2.

Elmander qui jusqu’à présent était trop esseulé à la tête de l’attaque toulousaine touche désormais plus de ballons. Et la fin de match est dominée de la tête et des épaules par des toulousains qui doivent jeter toutes leurs forces dans la bataille pour ne pas se laisser distancer.

L’égalisation arrive à la 89e minute sur un centre d’Ebondo dévié par Elmander et expédié par Fofana dans le but de Landreau.

Résultat final de ce sommet de fin de classement 1 à 1. 2 points de perdus par le téf mais le pire a été évité pour rétablir le statu quo.

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.