Galiléo, le financement a été voté

galileo.JPGAlors que Toulouse accueille le Space Show -le spectacle spatial- jusqu’à demain, le Parlement européen vient de voter les crédits nécessaires au lancement du programme européenne de géolocalisation par satellites.

3,4 milliards d’euros et 30 satellites

Le retard de deux ans pris par cet ambitieux programme de “GPS européen”, s’explique par le renoncement du secteur privé à en financer l’infrastructure (les 30 satellites).

Face au GPS américain, intégralement financé par le Pentagone, et déjà très largement ouvert au grand public, l’infrastructure de Galileo sera finalement financée par le budget public européen.
Le Conseil et le Parlement européen, ont accepté, exceptionnellement de réviser les perspectives financières 2007-2013 et d’ajouter 2,4 milliards d’euros, au milliard initial, portant ainsi à 3,4 milliards d’euros le financement de l’Union. L

Le vote du Parlement européen

Le règlement de mise en œuvre voté le 23 avril 2008, par le Parlement européen après un accord informel avec le Conseil et la Commission, met en place et précise la gouvernance du projet, ses éventuels financements complémentaires, et instaure notamment un comité inter institutionnel composé de représentants des trois institutions de l’Union européenne – Conseil, Commission et Parlement – pour assurer jusqu’à son terme, le contrôle et le suivi politique du programme.

le siège de Galiléo à Toulouse ?

Un temps attribué à Toulouse, le siège de Galiléo a par la suite été annoncé à Bruxelles. Rien n’a filtré sur le choix des villes qui accueilleront les installations technologiques nécessaires à la mise en oeuvre de cet ambitieux projet. Et sur le site public toulousain consacré à la navigation satellites nulle précision pour l’heure.

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.