Niobé (All) et Ultralibéral (Fr) en concert à Toulouse

Figure majeure des musiques croisées, récompensée en 2006 du très convoité Prix Ars Electronica, l’Allemande Niobe téléscope les références et propose une ballade dans un univers singulier et intimiste : les musiques blues et populaires américaines du début du XXème siècle retraitées électroniquement y rencontrent les rhythmes africains ou la musique concrète.

Rencontre solitaire avec les mystères de la nature

Yvonne Cornelius alias Niobe est d’origine germano-vénézuelienne et réside à Cologne. Elle est l’auteur de quatre albums remarqués internationalement sur les labels de référence Sonig puis Tomlab. A l’instar de “White Hats”, dernier album en date, Niobe conçoit chacun de ses disques comme une oeuvre nostalgique, réminiscence de temps révolus, des bribes de souvenirs éparses et reconstruites, un matériau issus de la mémoire et remis en forme: “White Hats” conte ainsi un séjour imaginaire dans les Alpes suisses dans les années 50, un moment de rencontre solitaire avec les mystères et la beauté de la nature…

Ultralibéral est un duo d’improvisation composé de Marc Jolibois (platines, électronique, micro-contact, objets…) et de Sébastien Llinares (guitare, guitare préparée, objets, électronique…). Improvisations mélodiques et floues, collages heureux, textures sonores granuleuses et discrètes forment une mystérieuse alchimie musicale.

Ce concert programmé le 17 avril est proposé dans le cadre de l’exposition “Allons voir là-bas” (Fondation Espace Ecureuil) proposée jusqu’au 26 avril 2008. Une coproduction VolKSystem et Théâtre Garonne, en partenariat avec la Fondation Ecureuil pour l’Art Contemporain et avec le soutien du Goethe Institut de Toulouse.

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.