Martin Malvy visite le nouveau lycée solaire Gallieni

macon.JPGLe lycée ouvrira à la rentrée de septembre 2008 mais sa conception sert déjà de modèle. En reconstruction, à proximité d’AZF, sur les sites de l’ancien établissement et de celui du lycée Françoise, le lycée accueillera à terme quelques 1400 élèves. Avec 35 000 m2 de locaux dont 15 000 m2 d’ateliers, le lycée Gallieni sera le plus grand établissement téchnique de tout le sud ouest. Et la plus importante opération de la région Midi Pyrénées, maître d’oeuvre à hauteur de 84,4 millions d’euros.

Auto financement de la facture d’électricité

Lycée de l’automobile et des sciences techniques, Gallieni et ses 1 900 m² de panneaux solaires photovoltaïques intégrés à son architecture, auto financera sa facture d’électricité.

Les recettes de la production photovoltaïque seront en effet équivalentes à ses dépenses annuelles en électricité soit 140 000 kw/h.
Plus globalement, le lycée s’inscrit dans une démarche de construction durable : par sa conception architecturale, le lycée participera à la diminution des rejets polluants dans l’air et l’eau. (photo fotolia.com)

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.