Léger avantage Pierre Cohen

debat-cohen-moudenc.JPGPour le seul débat de l’entre deux tours des élections municipales, Pierre Cohen et Jean Luc Moudenc, se sont affrontés hier. Viril mais correct.

Débat de bonne tenue

Pierre Cohen quoique parfois difficilement compréhensible est apparu un peu plus mordant, et un peu plus serein et finalement plus à l’aise que son adversaire Jean Luc Moudenc.

Face aux caméras de télévision, les deux candidats qualifiés pour le second tour se sont d’abord affrontés sur l’opportunité d’un débat direct.

Quelques ” menteurs ” ou “vous dites des mensonges” ont fusé de part et d’autre. Mais les deux hommes qui se connaissent depuis plusieurs années, qui, en privé, se respectent, et font campagne côte à côte depuis plusieurs semaines n’ont pas franchi la ligne rouge.

Aucune attaque ad hominem n’a été prononcée et le débat a été de bonne tenue.

Naturellement, ont été abordés les principaux dossiers de la campagne.

Voici quelques morceaux choisis :

Accusé de ne pas “entendre les toulousains” Jean Luc Moudenc rétorque à Pierre Cohen “vous êtes peu clair, ambigu

Les listes “composée d’aparatchicks de la politique ” avec Pierre Cohen, “elle manque de cohérence ou d’unité” avec Jean Luc Moudenc.

Globalement, pour Pierre Cohen, Jean Luc Moudenc “manque d’ambition pour Toulouse ” et “il a manqué plusieurs rendez vous pour Toulouse“. Qualificatifs que refuse Jean Luc Moudenc qui rappelle l’attractivité de la ville rose.

A 2 jours du scrutin, les toulousains ont désormais les clés du capitole entre leurs mains.

Liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.