Pour Lemorton, Forget fait le choix de la confusion

catherine-lemorton.JPGLa députée socialiste, victorieuse de Jean Luc Moudenc au printemps dernier dans la circonscription du centre ville, critique vivement le choix de Jean Luc Forget. Pour la parlementaires colistière de Pierre Cohen “En ralliant le candidat UMP aux municipales de Toulouse, leur « chef de file » Jean-Luc Forget, fait le choix de la confusion et du retour aux pratiques politiciennes les plus éculées avec lesquelles les militants et les électeurs de sa formation politique souhaitaient précisément rompre“.

trahir l’engagement d’une majorité de ses électeurs et colisitiers

Alors que Forget, lui même candidat malheureux dans la même circonscription que Catherine Lemorton et Jean Luc Moudenc avait alors refusé de soutenir ce dernier, le choix de fusionner les listes UMP et Modem pour les municipales “risque de duper une majorité de ses électeurs et de ses colistiers et, surtout, de trahir le sens même de leur engagement” a encore déclare la députée Lemorton.

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.