La LCR Toulouse souhaite la défaite de Moudenc

myriam-lcr.JPGC’est une grande première de la part du parti communiste Trotskyste d’Olivier Besançenot. C’est même historique : pour la première fois, la LCR a proposé au parti socialiste de participer à la gestion publique. Et si aucun accord n’a été trouvé, ou véritablement souhaité, entre Pierre Cohen et Myriam Martin, le fait est à souligner d’une pierre blanche.

Ne plus confondre droite et gauche

Déçue de ne pas avoir fusionné avec la liste de gauche, la représentante de l’extrême gauche créditée d’un peu plus de 5% des voix au premier tour, a vivement regretté l’attitude de la liste PS-Verts-PCF qualifiée de “déni de démocratie”. Cependant, la composante toulousaine du parti dirigé par Olivier Besançenot a appelé à battre la droite dans la ville rose.

La LCR qui contrairement à l’ère Lionel Jospin, affirme “ne plus confondre droite et gauche” a clairement exprimé son soutien à la liste dirigé par Pierre Cohen en ces termes ” Nous souhaitions et nous souhaitons toujours la défaite de la droite au pouvoir depuis 37 ans à Toulouse.” (Myriam Martin à Bagatelle, photo Toulouse7.com)

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.