La rue Pierre Seel inaugurée à Toulouse

rue_pierreseel_moudenc_hirigoyen.JPGCérémonie émouvante samedi pour l’inauguration de la nouvelle rue Pierre Seel à Toulouse. Située à proximité du canal du Midi et perpendiculaire au port Saint Sauveur, la rue rendra hommage pour la postérité à l’un des Déportés français pour motif d’ homosexualité par le régime Nazi. Né à Haguenau en 1923, Pierre Seel alors âgé de 17 ans est arrêté le 3 mai 1941 par la Gestapo. Torturé et incarcéré, il sera par la suite enrôlé de force dans l’armée allemande et envoyé sur le front russe.

C’est en 1990, alors qu’il est installé à Toulouse que Pierre Seel demande à l’Etat la reconnaissance de Déporté pour cause d’homosexualité.

Dans le film réalisé par Hervé Hirigoyen de l’association “les oubliés de la mémoire” et diffusé lors de l’inauguration de la rue qui porte son nom, Pierre Seel disait, avant de s’éteindre, avoir subi des discriminations tout au long de sa vie. Pour avoir été enrôlé de force dans l’armée nazi et pour orientation sexuelle.

Dans son discours, Hervé Hirigoyen a précisé que Toulouse était la première ville de France à célébrer cette mémoire.
(photo Toulouse7.com)

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.