Débat sur la 2e rocade, Izard voit Moudenc fragilisé

grand-contournement-3-hyptoheses.JPGOuf ! Zen ! Chut ! La campagne municipale en faveur d’une deuxième rocade avait déjà soulevé une polémique entre le Président du Conseil général Pierre Izard et le Maire de Toulouse Jean Luc Moudenc.

L’esprit du Grenelle de l’environnement

A l’approche des élections cantonales partielles et surtout des élections municipales, la récente publication des conclusions de la Commisson du débat public ont relancé la polémique.

Et pour le président du Conseil général Pierre Izard, l’idée d’une deuxième rocade qualifiée d'”absurde” et “irresponsable” lancée par Philippe Douste Blazy et reprise par Jean Luc Moudenc autour de Toulouse, irait à “contresens” des idées du Grenelle de l’environnement.

Pour les socialistes et le premier d’entre eux, ” le problème de l’agglomération toulousaine n’est pas de gérer un trafic de transit très minoritaire, mais bien un trafic interne en son sein, quotidien et massif. L’enjeu, ce n’est donc pas de contourner l’agglomération toulousaine, c’est de permettre à ceux qui s’y déplacent de le réaliser dans de meilleures conditions.” Position partagée par François Simon (Alter) et Jean Luc Forget (Modem).

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.