Airbus prévoit un marché de 2600 milliards en 20 ans

airbus-propre-economique.JPGPour Airbus, le marché de l’aviation civile ne peut que se développer et s’accroitre encore d’ici 2026. Présentée hier à Londres, l’évaluation du marché aéronautique de la firme européenne envisage une hausse du trafic passager de presque 5 % par an. Soit un triplement du trafic en deux décennies. En terme de modules, des besoins totaux évalués à 1215 appareils par an ! Ces statistiques, plus optimistes que les précédentes, se traduiraient par, renouvellement et nouvelles acquisitions comprises, des achats de 23 400 avions. Actuellement et pour mémoire, la flotte mondiale des avions civils de plus de 100 places est de 13 300. Toujours selon la direction d’Airbus, elle doublerait à l’horizon 2026 avec 28 850 avions. C’est en Amérique et en Asie que la demande devrait être la plus forte.

Le frêt

Pour Airbus, le trafic frêt devrait s’accroitre encore plus rapidement. Avec une augmentation annuelle du nombre de tonnes/kilomètre transportées de 5,8 pour cent par an. Avec le renouvellement des flottes, cette augmentation nécessitera quelque 3 800 livraisons d’avions cargos. Près de 900 de ces appareils, d’une valeur de 200 milliards de dollars, seront des avions cargos neufs

Plus économiques, moins polluants

Cette demande entraînera un besoin en avions de ligne dotés d’une consommation de carburant inférieure et plus “éco-efficients”, pour répondre à la croissance du trafic, ainsi qu’un besoin de remplacement d’appareils d’ancienne génération moins respectueux de l’environnement. D’ici à 2026, la consommation de la flotte mondiale moyenne s’élèvera à trois litres aux 100 kilomètres par passager, “une consommation d’ores et déjà affichée aujourd’hui par l’A380” souligne la firme toulousaine.

(photo Service presse Airbus SAS 2008)

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.