L’hôpital de Toulouse n’est pas des plus sûrs

hopitaux-lexpress.JPGEn plein débat municipal, c’est une mauvaise nouvelle pour la capitale du sud ouest. Dans son édition de la semaine le magazine l’Express dresse la liste des hôpitaux et cliniques les plus sûres de France. Objectif pour le magazine de la place Montparnasse : vérifier l’efficacité de la lutte contre les maladies nosocomiales. Ces maladies contractées au sein même des services hospitaliers. Les indices utilisés pour établir ce classement reposent sur trois statistiques jugées révélatrices du problème : la consommation de solution hydro alcooliques, la consommation d’antibiotiques, l’indice icalin et enfin, l’indice de surveillance des infections des sites opératoires. De ces statistiques savantes, l’Express tire plusieurs classements nationaux, hôpitaux publics, cliniques privées et centre de lute contre le cancer.

67e sur 74 pour le CHU de Toulouse

Pour les hôpitaux public, et c’est une mauvaise surprise, le CHU de Toulouse se classe dans le peloton de queue. Indice moyen moins ! Plus proche des établissement de Villiers le Bel (74e) ou Fort de France (73e) que les plus sûrs, Paris Pompidou ou Paris Bichat Claude Bernard.

Pour les petits centres hospitaliers publics de moins de 300 lits, les établissements de Saint Gaudens (197e sur 326) et Toulouse Ducuing (127esur 326) ne figurent pas non plus parmis les meilleurs élèves.

Le classement des cliniques toulousaines est plus divers.

La clinique des Cédres à Cornebarrieu se classe 224e sur 321, la polyclinique de Lagardelle sur Leze 258e, la clinique du château 248e, Saint Jean Languedoc 183e et la polyclinique du Parc 192e.

Dans ce même classement 4 établissements privés toulousains se hissent dans le haut du classement des “hôpitaux les plus sûrs”. La clinique Pasteur est deuxième du palmarès, Ambroise Paré 14e, Sarrus Teinturier 46e et la clinique de l’Union à Saint Jean 57e.

Aprés l’épisode dramatique des “surriradiés” ces statistiques sont à méditer. Longuement.

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.