Latecoere-délocalisations, Pierre Izard exprime sa colère

La décision du groupe industriel toulousain Latécoère, de délocaliser une partie de ses futures activités en Tunisie sucite de nombreuses réactions. A quelques semaines des élections municipales l’annonce sonne comme un véritable coup de tonnerre dans le ciel Haut Garonnais. Est ce le début de la fin pour la filière aéronautique toulousaine ? Pour le président (PS) du Conseil général de Haute Garonne, l’annonce “alarme” et sucite “la colère”.

Power 8

Pierre Izard demande d’urgence au Préfet de région de “réunir les grands responsables politiques et économiques de notre territoire” pour “aborder, le plus nettement possible ces perspectives”.

Extraits du communiqué du président du Conseil général Pierre Izard :

le projet industriel

Nous nous sommes inquiétés à maintes reprises, au risque de passer pour des Cassandre, sur le risque de dilution du projet industriel européen porté par Airbus, dans les vents d’une mondialisation financière devenue frénétique.

Les délocalisations

En vérité, l’Etat intègre aujourd’hui l’idée de « délocalisations nécessaires » vers de meilleurs lendemains. Mais à partir du moment où l’on accepte que nos grandes entreprises déménagent dans le monde au gré des coûts de production et de vente, elles risquent d’entraîner toute notre industrie locale dans la déréliction, et de perdre leur lien naturel avec nos territoires.”

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.