Emploi et discrimination géographique à Toulouse

Avec seulement 3 candidats dont un en position non éligible sur la liste de Pierre Cohen, les partisans de Dominique Strauss Kahn et Pierre Moscovici ont ils trouvé en la personne de François Simon un porte parole toulousain de leurs idées ? C’est la question que pose Hugues Bernard (PS) sur son blog. Faisant remarquer que le charismatique François Simon (les Alternatifs-extrème gauche) avait repris une idée jadis proposée par l’actuel président du Fond Monétaire International (FMI), Dominique Strauss Kahn, Hugues Bernard, s’interroge sur le système de “salarié franc”.

Baisse des cotisations sociales et prime

Le dispositif, qui consiste, pour les entreprises qui embauchent des jeunes des quartiers difficiles -actuellement classés le plus souvent en zone franche- à bénéficier d’une prime ou d’une baisse de cotisations sociales, nous explique Hugues Bernard, vise à privilégier “non la zone géographique mais les gens qui y habitent”.

Un procédé qui a le soutien du bloggeur socialiste, par ailleurs travailleurs social spécialiste de la question.

A une exception notable : le mode de financement.

François Simon veut soutenir le dispositif par les finances municipales, un aménagement de la taxe professionnelle des taxes foncières ou de la taxe d’habitation.

Pour Hugues Bernard, la charge financière d’une telle mesure doit reposer sur “le budget de la nation”.

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.