Ce que Moudenc, Cohen et Forget ne devront pas oublier

capitole-toulouse.JPGC’est le passage obligé inscrit dans le Code électoral. Celui auquel devront se plier Cohen, Moudenc, Forget ainsi que tous les candidats aux élections cantonales partielles. Celui du dépôt des listes et candidatures. Une déclaration de candidatures est en effet obligatoire pour chaque tour de scrutin dans les communes de 3500 habitants et plus. Et donc à Toulouse. Pour les élections cantonales partielles, le dépôt officiel de candidature vaut pour tous les candidats. Sans exception. En Haute Garonne sont concernées, les communes de Toulouse, Muret, Revel, Balma ou encore Blagnac.

Ceux qui pourront se maintenir au second tour

Direction le bureau des élections de la Prefecture ou des sous prefectures de l’arrondissement concerné.

Les caciques ou les élus moins exposés médiatiquement, auront une semaine pour procéder au dépôt officiel de leurs listes et candidatures.

Et seulement quelques heures pour le second tour de scrutin. Autant dire que la nuit du sera longue de négociations et tractations dans les états majors…

liens sponsorisés

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.