Très mauvaise séquence pour un Nicolas Sarkozy hué à Bayonne

La journée du jeudi 1er mars était particulièrement importante pour le président UMP en campagne pour sa réélection, Nicolas Sarkozy. Invité de la matinale de france inter, Nicolas Sarkozy devait ensuite se rendre au Pays Basque pour sa campagne présidentielle avant de rejoindre le Conseil européen en fin de journée.

Sur France Inter, Nicolas Sarkozy a fait l’annonce de mesures, par la suite vivement critiquées, en faveur de l’usine Arcellor Mittal de Gandrange. Au pays basque, Nicolas Sarkozy a d’abord visité une petite exploitation agricole. Nicolas Sarkozy y a perdu son sang froid en expliquant aux agriculteurs qui se plaignaient de travailler beaucoup sans bénéficier de revenus décents « que lui ne travaillait pas 35 h (…) mais n’était pas propriétaire de 40 hectares de terre ». un dérapage mal contrôlé en plein salon de l’agriculture.

Quelques heures plus tard, Nicolas Sarkozy visitait Bayonne. Il y a été reçu par les hués de nombreuses personnes présentes sur place. Face à l’ire de la foule, Nicolas Sarkozy s’est réfugié dans un café de la ville. Il a par la suite accusé le Parti socialiste. Une défense qui n’a pas convaincu le candidat Nicolas Dupont Aignan qui a souligné que le président Nicolas Sarkozy s’était promené pendant 5 ans entouré d’une nuée de CRS et rencontré ses seuls partisans UMP. Dupont Aignan a souligné, peut être à juste titre, que Nicolas Sarkozu aurait dû pendant son quinquennat affronter la colère des français pour, peut être comprendre et changer de politique.

Vidéo Youtube/ katauyak

Partager

Abonnez-vous à notre newsletter

Le meilleur du Buzz du web !

Commenter cet article

votre adresse email ne sera pas publiée.