Serez vous concerné par le tracé du prolongement de la ligne B du métro vers Labège ?

Serez vous concerné par le tracé du prolongement de la ligne B du métro vers Labège ?La mise en service du prolongement de la ligne B n’est prévu qu’en 2019. Mais la procédure aboutissant aux travaux débutera dans les prochaines semaines avec la concertation publique sur le tracé du métro entre Ramonville et Labège. Une phase qui pourrait engendrer des contentieux. Le tracé qui sera proposé est désormais connu. Sur les 5 kilomètres supplémentaires de ligne, 5 stations supplémentaires pourraient être construites jusqu’au terminus qui sera situé : La Cadène / Labège-Innopole. le métro devrait, a priori, passer sous le Canal du Midi et l’avenue Latécoère, puis se prolonger en viaduc aérien sur le reste de l’itinéraire.

La fréquentation attendue s’élève à une moyenne de 35 000 voyageurs / jour. Le tout pour un coût évalué entre 341 et 370 millions d’euros « aux conditions économiques de janvier 2011″ hors matériel roulant et hors maîtrise d’ouvrage.

Photo Toulouse7.com

Partager

Abonnez-vous à notre newsletter

Le meilleur du Buzz du web !

Une réponse à "Serez vous concerné par le tracé du prolongement de la ligne B du métro vers Labège ?"

  1. masdazil  30 janvier 2012 at 18:06

    Ce projet parait comme le résultat d’un consensus un peu forcé.
    On peut s’interroger sur la nature du flux de voyageurs.
    Apparemment, il y en aura beaucoup le matin et le soir, il y en aura très peu dans la journée. Il est possible que le terminus de la ligne soit Ramonville pour une bonne part de rames.
    De plus, il est difficile de savoir d’où viennent les actifs qui vont travailler à Labège. Certains informations disent que 80% d’entre eux viennent de Toulouse. D’autres disent que la majorité vient du Lauragais proche et lointain.
    Cela change beaucoup pour le calcul de cette estimation.
    Il serait souhaitable que Labège2 trouve un équilibre entre les zones d’activités et les zones de résidence qui doivent cohabiter.

Commenter cet article

votre adresse email ne sera pas publiée.