Voilà à quoi ressemblera l’Office de la Tranquillité

schema.jpgL’Office de la tranquillité sera lancé le 5 octobre par la Ville de Toulouse. Une première en France. Ce nouveau service qualifié « d’écoute et de médiation », joignable au 31.01, « est original et unique en France, a expliqué Pierre Cohen. Il s’inscrit pleinement dans nos compétences : la criminalité est du ressort de l’Etat alors que la tranquillité est l’affaire du maire ! »
Doté d’une quarantaine d’agents, ce nouveau service municipal sera ouvert 24h/24 et 7jours/7.

« L’office de la tranquillité remplira trois missions essentielles : l’orientation, la médiation et l’observation », a détaillé le député-maire de Toulouse.

« Avec l’orientation, il s’agit de diriger les citoyens vers les services publics et les acteurs de la ville, dans une logique partenariale. La médiation passera par des interventions, selon les besoins, sur le terrain pour régler le conflit à l’amiable. Enfin, le 31.01 constituera un observatoire qui nous permettra de prendre la mesure des problèmes rencontrés afin d’apporter une réponse adaptée » a conclu le député maire de Toulouse.

La Ville de Toulouse, par l’intérmédiaire de l’ancien Commissaire Jean Pierre Havrin finalise des protocoles avec ses différents partenaires : pompiers, police nationale, samu, samu social, bailleurs sociaux, conseil général, Tisséo, …

Soyez le premier à commenter sur "Voilà à quoi ressemblera l’Office de la Tranquillité"

Commentez

Votre adresse mail ne sera pas publiée

*